Informations aux licenciés // Covid-19 : Consignes de reprise d'une activité physique

Communiqué FFHB

CONSIGNES DE REPRISE D’ACTIVITÉ PHYSIQUE
DANS LE CONTEXTE DE LA PANDÉMIE DE COVID-19

Il convient de préciser que :

  • seuls les GESTES BARRIÈRES sont SALVATEURS en l’absence de vaccins et de traitements avérés ;
  • tout ce qui était interdit le 10 mai ne sera pas autorisé le 12 mai ;
  • la distanciation sociale ne nous permet d’envisager ce jour une reprise de la pratique de notre handball. Même pour les « entrainements physiques » il faut respecter cette distanciation.

RAPPEL / LES PRINCIPES SÉCURITAIRES DE BASE POUR SAUVEGARDER NOTRE SANTÉ

« J’AI DE LA FIEVRE ou des SIGNES EVOCATEURS du COVID 19 »

AUCUNE ACTIVITÉ PHYSIQUE

« J’ai eu des SIGNES EVOCATEURS du COVID 19 : Fièvre, toux, douleurs articulaires,

courbatures, fatigue, palpitations, perte du goût et/ou de l’odorat … »

AUCUNE ACTIVITÉ PHYSIQUE

pendant au moins 14 JOURS après la disparition de tous les symptômes

et je CONSULTE mon MÉDECIN avant d’envisager

une reprise de mon activité physique 

Dès à PRÉSENT, vous devez CONSULTER RAPIDEMENT un MÉDECIN SI :

  • Vous ne parvenez pas à faire un exercice « normalement facile » pour vous ;
  • Vous avez des courbatures inhabituelles après des exercices simples ;
  • Vous vous essoufflez plus rapidement que d’habitude ;
  • Vous avez la sensation que votre cœur bat trop vite ou irrégulièrement ;
  • Vous avez perdu brutalement le goût et/ou l’odorat ;
  • Vous présentez une toux sèche ;
  • Votre fréquence cardiaque au repos est anormalement élevée (la plupart des sportifs ont une fréquence cardiaque inférieure à 60 battements / minute donc attention si vous êtes au-dessus de 80 battements / minute au repos quand vous vous levez).
 

IL EST POSSIBLE QUE CERTAINS D'ENTRE VOUS AIENT CONTRACTÉ

LE COVID-19 SANS RÉELLEMENT EN ÊTRE SÛR !

  • Ceux qui ont présenté des petits symptômes avant le confinement mais qui n’ont pas pu être testés car ils ne venaient pas d’un cluster ou d’un pays à risque et qui ont développé des signes plus évocateurs dans les jours suivants ;
  • Ceux qui ont présenté pendant le confinement des signes de la maladie mais comme ils ne sont pas des personnes à risque, sont restés chez eux et n’ont donc pas été testés ;
  • Ceux qui ne se sont même pas aperçus qu’ils ont été malades.

Avant d’envisager de reprendre une activité physique,

dès que les autorités nous y autoriserons, Il FAUDRA CONSULTER un MÉDECIN.

 

APRÈS UN ARRÊT PROLONGÉ D'ACTIVITÉ PHYSIQUE

  • La reprise d’activité physique doit être progressive en temps et intensité afin de réadapter le corps à l’effort (muscles, tendons, cœur)  ;
  • Les séances d’activité ne devront pas dépasser 40mn au cours des 2 premières semaines ;
  • L’intensité de l’effort ne devra pas dépasser 80% de la FMT (Fréquence Cardiaque MaximaleThéorique) qui se calcule comme suit : (220-âge) x 0,8= Nombre de battements cardiaques par minute à ne pas dépasser.
 

AUCUNE AUTOMÉDICATION/ PRENEZ l’AVIS AUPRÈS D'UN MÉDECIN
Ne pas prendre de paracétamol à titre préventif (risque de masquer la fièvre).
Ne pas prendre d’anti-inflammatoire y compris aspirine et Ibuprofène.


POUR VOTRE TRAITEMENT HABITUEL
Consultez votre médecin.
N’arrêtez pas vos médicaments sans son avis.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.